Marrakech

Voici quelques idées de visite et de lieux à découvrir dans la médina de Marrakech, la veille ville.
Elle est construite par quartier avec des dédales de rues et d’impasses (les derbs) qui s’articulent chacun autour de la mosquée, du hammam et de la fontaine.

Les Tombeaux Saadiens ont été construits par Ahmed al-Mansur Saadi (1578-1603). Ils n’ont été découverts que vers 1917, puis restaurés par le service des Beaux-arts. Ils abritent les corps d’une soixantaine de Saadiens, dont Al-Mansour, et sa famille. À l’extérieur, se trouvent les tombes des serviteurs et soldats. Ce mausolée constitue un très bel exemple de l’art décoratif hispano-mauresque. Dans le quartier de la Kasbah, au sud de la médina.

Le palais Badi (« Palais de l’incomparable ») a été édifié par le Saadien Ahmed al-Mansur Dhahbî pour célébrer la victoire sur l’armée portugaise en 1578. En 1696, le sultan alaouite Moulay Ismaïl a pris ce qu’il y avait de plus riche dans ce palais pour construire la ville impériale de Meknès. Il ne reste aujourd’hui qu’une immense esplanade creusée de jardin et entourée de hauts murs, sur lesquels les cigognes ont posé leurs nids. La vue sur Marrakech et les montagnes depuis le haut des murs est magnifique.
Depuis 2011, le palais El Badi est utilisé comme scène pour le festival du Marrakech du Rire, organisé parJamel Debbouze.

Le palais de la Bahia (« Palais de la belle, de la brillante ») a été construit au XIXe siècle pour le grand vizir Ahmed ben Moussa par les meilleurs ouvriers et artisans du Maroc durant six ans. C’est un chef-d’œuvre de l’architecture marocaine et un des monuments majeurs du patrimoine du pays.

Le musée Dar Si Saïd est entièrement consacré à l’artisanat marocain du bois. C’est une grande maison construite à la fin du XIXe siècle par Si Saïd, frère de Ba Ahmed, chambellan du sultan Moulay Hassan Ier et grand vizir de Moulay Abdelaziz. Elle devient un musée en 1932.

La Medersa Ben Youssef est une ancienne école coranique construite en 1570. Elle a été durant plus de quatre siècles un foyer pour les étudiants. Elle est ouverte au public depuis 1982. Dans le patio, la grande diversité des matériaux et la beauté des sculptures en font un des monuments les plus magnifiques de la ville ocre.

La place Jemaa El Fna est la lus grande place de Marrakech. Elle se situe au cœur de la Medina (vielle ville) ce qui en fait un immense lieu de rendez vous. Elle est animé du début de l’après midi jusqu’à l’heure de la prière du matin vers 5h par des nombreux charmeurs de serpents, jongleurs, musiciens ou encore de petits restaurants qui s’installe dans le début de l’après midi. La place Jemaa El Fna a été nommée patrimoine culturel immatériel de l’humanité en 2001 par l’UNESCO

Le musée Tiskiwin est une grande demeure bâtie au cours du 20ème siècle, qui rassemble des objets traditionnels issus des cultures de tout le Maroc que son propriétaire l’anthropologue Bert Flint a glané lors de ses nombreux voyages dans la vallée du Souss et la région saharienne. Il nous transmet également, le symbolisme des motifs, les savoir-faire, les usages et les croyances associées… De style hispano-mauresque, la maison est elle même un véritable trésor architectural.

La Maison de la Photographie de Marrakech est une structure culturelle marocaine contenant une grande et une magnifique collection de photos anciennes sur le Maroc de 1870 à 1950 permettant de découvrir le Maroc de l’époque et de documentaires en particulier le premier documentaire en couleurs réalisé au Maroc par Daniel Chicault, en 1957, consacré aux tribus berbères du Haut Atlas.
Vous pourrez également vous restaurez ou boire un thé a la menthe sur la terrasse qui domine tout le quartier et offre une vue splendide sur les toits de la médina.

Le Musée Boucharouite, le tout dernier musée ouvert à Marrakech, propose une magnifique collection de tapis « Boucharouites », (tapis fait du recyclage de vêtements mis au rebus) et « Zindekh » (tapis brodés, réalisés sur une trame de sacs de céréales en matière synthétique).
Il se trouve dans un Riad de charme dans lequel le propriétaire a également disposé de nombreuses antiquités, dont une superbe collection d’iconographies de Mohamed V.
A découvrir absolument !

Le quartier de Gueliz, encore appelé « ville nouvelle » bien qu’il y ait maintenant de nombreux autres quartiers plus récents, a été construit par les français lors du protectorat mais les surenchères immobilières tendent actuellement à faire disparaitre ce patrimoine art déco. Il reste tout de même quelques belles maisons à découvrir lors de vos balades. C’est également dans ce quartier que vous trouverez les boutiques des chaines de vêtements ou autres accessoires internationales et le nouveau centre commercial, « Carré Eden ».

Le jardin Majorelle est un jardin botanique touristique inspiré de jardin islamique d’environ 300 espèces sur près d’un hectare à Marrakech et propose également un musée de la culture berbère.
Il porte le nom de son fondateur, l’artiste peintre français Jacques Majorelle (1886-1962), qui l’a créé en 1931. Acheté par Yves Saint Laurent et Pierre Bergé en 1980, il appartient à ce jour à la Fondation Pierre Bergé – Yves Saint Laurent et la maison est labellisée Maisons des Illustres depuis 2011.
Retour